Décodage biologique des maladies

Le décodage biologique, « médecine nouvelle », «déprogrammation cellulaire» à travers de la Technique d’intégration par prononciation monosyllabique rythmique et séquentielle est une méthode qui aide à provoquer et à intégrer des changements sur le plan des émotions. Cet exercice permet d’activer la mémoire émotionnelle et de cette façon rendre possible que de votre tête vers votre cœur une partie de vos émotions soit guérie par Amour. Il s’agit de lire le texte décrivant la souffrance ou la maladie, syllabe par syllabe, en prenant au moins une seconde par syllabe.


Il se peut que l’exercice vous dérange les premières fois ou qu’il réveille des émotions en vous. Dans ce cas là, vous l’interrompez et le reprenez plus tard jusqu’à ce que vous n’en viviez plus aucune et vous vous sentiez à l’aise en lissant le texte.

Le symbole du coeur ♥qui se trouve dans le texte décrivant chaque maladie, représente la énergie associée a l’image mentale ou à une émotion liée a une situation que vous faites passer de votre tête vers votre cœur! Il se produit alors ou bien une guérison dans l’Amour, ou bien le renforcement d’une attitude positive.

Acné

Décodage biologique des maladies - L'acné

Au vi-sa-ge l'ac-né est re-lié e a l'in-di-vi-dua-li-te et a rap-port à- l'har-mo-nie que je vis in-té rieu-re-ment et a ce qui se pas-se ex-té-rieu-re-ment. Le vi-sa-ge est cet-te par-tie de moi qui fait fa-ce aux au-tres en pre-mier, cel-le qui me per-met d'ê-tre ac-cep-té ou re-je-té. L'ac-né peut sur-ve-nir lors-que je suis é mo-tion-nel-le-ment et men-ta-le-ment en con-flit a-vec ma pro-pre ré a-li-té sur-tout a l'a-do-les-cen-ce lors-que la per-son-na-li-té n'est pas en-co-re bien é ta-blie. Ce con-flit est re-lié a…

Acouphènes

Décodage biologique des maladies - Acouphènes 

Les bour-don-ne-ments sont re-liés au re-fus d'é-cou-ter ma voix in-té-ri-eu-re, les sig-nes in-té-ri-eurs qui gui-dent ma vie. J'en "fais à ma tê-te", je re-fu-se d'en-ten-dre cer-tai-nes pa-ro-les que je trou-ve dé-plai-san-tes. Je peux mê-me ê-tre en-tê-té(é). Je ré-sis-te car j'ai peur de sa-voir la vé-ri-té, d'ê-tre au cou-rant d'u-ne si-tu-a-tion ou mê-me de pren-dre é-ven-tu-el-le-ment u-ne dé-ci-sion...

Bruxisme

Les dents re-pré-sen-tent les dé-ci-sions et u-ne cer-tai-ne for-me d'a-gres-si-vi-té le grin-ce-ment de dents aus-si ap-pe-lé bru-xis-me est donc u-ne co-lè-re in-cons-cien-te qui re-mon-te à- la sur-fa-ce u-ne ra-ge re-fou-lée qui s'ex-pri-me sou-vent la nuit.

Je suis très ner-veux in-té-rieu-re-ment je me...

Agoraphobie

L-a-go-ra-pho-bie-vient-des-mots-grecs-a-go-ra-qui-si-gni-fie-pla-ce-pu-bli-queet-pho-bus-crain-te-c-est-la-pa-ni-que-de-la-fou-leet-aus-si-cel-le-d-en-a-voir-peur
l-a-go-ra-pho-bieest-for-te-ment-re-liée-à-u-ne-peur-in-cons-cien-te-de-la-mort-si-j-en-suis-at-teint-je-suis-pro-ba-ble-ment-u-ne-per-son-ne-très-sen-si-ble-ré-cep-ti-ve-à-plu-sieurs-ni-veaux-sur-tout-psy-chi-que

Aménorrhée

Décodage biologique des maladies - Aménorrhée

L'a-mé-norr-hée est l'ab-sen-ce ou la sup-pres-sion des rè-gles chez la fem-me, ap-pe-lées aus-si mens-trua-tions.
L'a-mé-norr-hée, qui sur-vient a-lors que je suis une fem-me en â-ge d'a-voir mes rè-gles, peut ê-tre re-liée au re-jet de la fé-mi-ni-té, à un choc ou aux in-con-vé-nients d'ê-tre une fem-me ; à de la cul-pa-bi-li-té pou-vant pro-ve-nir des pa-ro-les ou des ac-tions de mon par-te-nai-re se-xuel...

Angoisse

L'an-gois-se est ca-rac-té-ri-sée par-un é-tat de désar-roi psy-chi-que où j'ai le sen-ti-ment d'ê-tre li-mi-té et res-treint dans mon es-pa-ce et sur-tout é-touf-fé dans-mes-dé-sirs-je-sens-mon-es-pa-ce li-mi-té par des fron-tiè-res qui-en réa-li-té n'e-xis-tent pas.

Je-suis-pris(e) ou-je-me-sens pris...

Anxiété

L’an-xie-té est-u-ne-cer-tai-ne-peur-de-l'in-con-nu-qui-peut-se-rap-pro-cher-de-l'é-tat-d-an-gois-se. El-le-se-ma-ni-fes-te-par-cer-tains-symp-tô-mes-maux-de-te-te-cha-leurs-cram-pes-pal-pi-ta-tions-ner-veu-ses,-gran-des-trans-pi-ra-tions,-ten-sions-aug-men-ta-tion-du-de-bit-de-la-voix-san-glots-et-mê-me-in-som-nies.

Si-je-suis-an-xieux-je-peux...

Arthrose

L'ar-thro-se est une at-tein-te non in-flam-ma-toi-re et dé-gé-né-ra-ti-ve des car-ti-la-ges a-vec ré-ac-tion os-seu-se se-con-dai-re. Elle est lo-ca-li-sée ou ha-bi-tu-el-le-ment gé-né-ra-lisée à l'en-sem-ble du corps. Cependant, ce sont da-van-ta-ge les ar-ti-cu-la-ti-ons sou-mi-ses à d'im-por-tan-tes con-train-tes mé-ca-ni-ques qui sont con-cer-nées, tel-les cel-les de la co-lon-ne ver-té-bra-le (vertèbres cervicales [du cou], des ver-tè-bres lom-bai-res (bas du dos), des han-ches, de la main, des ge-noux, des che-vi-lles.

Asthme

L'as-thme est u-ne af-fec-tion res-pi-ra-toi-re ca-rac-té-ri-sée par la dif-fi-cul-té à- res-pi-rer pou-vant mê-me al-ler jus-qu'à- la suf-fo-ca-tion lors d'u-ne cri-se d'as-thme la réac-tion du sys-tè-me im-mu-ni-tai-re fa-ce aux subs-tan-ces cau-sant des al-ler-gies al-ler-gè-nes est tel-le-ment for-te qu'el-le peut en-traî-ner un blo-ca-ge de la res-pi-ra-tion cor-po-rel-le des sif-fle-ments res-pi-ra-toi-res et par-fois mê-me la mort j'ai be-soin de pren-dre la vie en moi...

Autisme

Décodage biologique des maladies - Autisme

L'au-tis-me-est-le-re-fus-ul-ti-me-de-fai-re-fa-ce-à-la-ré-a-li-té-phy-si-que-du-mon-de-ex-té-rieur,-ce-qui-a-mè-ne-une-for-me-de-re-pli-sur-mon-mon-de-in-té-rieur-où-rè-gnent-l'i-ma-gi-nai-re-et-les-fan-tas-mes.
Je-fuis-une-si-tua-tion-ou-...

Boulimie

Décodage biologique des maladies - Boulimie

La-bou-li-mieest-u-ne-ma-la-die-com-pul-si-veun-be-soin-in-con-trô-la-ble-dab-sor-ber-de-la-nour-ri-tu-reen-gran-de-quan-ti-té-un-dé-sé-qui-li-bre-ner-veux-car-je-suis-en-ré-ac-tion-to-ta-le-fa-ce-à-la-vie-la-bou-li-mie-pré-sen-te-les-mê-mes-cau-ses-in-té-rieu-res-que-lo-bé-si-té-et-la-no-re-xie-je-man-gea-vec-ex-cès-pour-me-sa-tis-fai-re-com-plè-te-ment-ou-pour-re-trou-ver-u-ne-for-me

La bou-li-mie pré-sen-te les mê-mes cau-ses in-té-rieu-res que l'o-bé-sité et l'a-no-re-xie. Je man-ge a-vec ex-cès pour ....

Cataracte

Décodage biologique des maladies - Cataracte

La ca-ta-rac-te est u-ne ma-la-die où le cris-tal-lin len-til-le bi-con-ve-xe de l'œil de-vient gra-duel-le-ment o-pa-que au point que la vi-sion se voi-le et se dé for me ce qui en-traî-ne la cé ci té à- plus ou moins lon-gue é-chéan-ce

Cet-te for-me d'in-ca-pa-ci-té phy-si-que ar-ri-ve dans ma vie au mo-ment où je ne dé si re plus voir in-té-rieu-re-ment ce qui se pas se sous- mes yeux ce qui s'en vient ou ce qui ris que d'in flu en cer ma vie et les dé ci si ons que j'au rais à- pren dre ce que j'ai vu ou que je vois pour le fu tur m'a mè- ne à- me di re je n'en crois pas mes yeux je vou drais tel le ment que les cho ses res tent tel les qu'el les sont prés en te ment...

Canal Carpien, Crampe de l'écrivain

Décodage biologique des maladies - Canal Carpien - Crampe de l'écrivain

C'est-la-sen-sa-tion-da-voir-des-en-gour-dis-se-ments-ou-des-four-mil-le-ments-dans-les-doigts-cau-s?e-par-la-com-pres-sion-du-nerf-m?-dian-dans-le-ca-nal-car-pien-si-tu?-dans-la-zo-nean-t?rieu-re-du-poi-gnet-je-suis-ha-bi-t?-par-u-ne-gran-de-ten-sion-in-t?-rieu-reet-lors-que-j?c-ris-jy-mets-?-nor-m?-ment-def-fort-quiest-ce-que-je...

Cancer des poumons

Décodage biologique des maladies - Cancer des poumons

Com-me les pou-mons sont re-liés di-rec-te-ment à- ma ca-pa-ci-té de vi-vre ins-pi-ra-tion ex-pi-ra-tion le can-cer des pou-mons m'in-di-que ma peur de mou-rir en ef-fet il y a u-ne si-tua-tion dans ma vie qui me ron-ge par en de-dans et me don-ne l'im-pres-sion que j'é-touf-fe et que je meurs le pou-mon...

Cancer du pancréas

Décodage biologique des maladies - Cancer du pancréas

Le pan-créas sym-bo-li-se la li-ber-té le pou-voir la maî-tri-se de soi ma dé-fi-ni-tion de mon moi lors-que je vis beau-coup d é-mo-tions je peux a-voir de la dif-fi-cul-té à- di-gé-rer lors-que cet é-tat se pro-lon-ge et que je vis dans la tris-tes-se je peux dé-ve-lop-per de l hy-po-gly-cé-mie re-lié au man-que de joie siè-ge de l e-go de mon é-ner-gie é-mo-tion-nel-le des sen-ti-ments ce...

Cellulite

Décodage biologique des maladies - Cellulite

La cel-lu-li-te est ca-rac-té-ri-sée par-fois par 'in-flam-ma-tion du tis-su cel-lu-lai-re sous-cu-ta-né. La cel-lu-li-te est ha-bi-tuel-le-ment de na-tu-re fé-mi-ni-ne (quoi-que pos-sible chez les hom-mes) et se ma-ni-fes-te par la ré-ten-tion d'eau et u-ne aug-men-ta-tion de la dis-tri-bu-tion ir-ré-gu-liè-re des tox-i-nes et des grais-ses aux fes-ses, aux jam-bes, à l'ab-do-men, à la nu-que, au dos, etc.

La cel-lu-li-te est re-li-ée à des an-xi-é-tés, à des as-pects de moi-mê-me que je re-tiens, des é-mo-ti-ons re-fou-lées, des re-grets et des res-sen-ti-ments que je...

Dépression

La dé-pres-sion ner-veu-se cou-ram-ment ap-pe-lée dé-pres-sion est un é-tat pa-tho-lo-gi-que mar-qué par u-ne pro-fon-de tris-tes-se a-vec dou-leur mo-ra-le u-ne per-te de l'es-ti-me de soi un ra-len-tis-se-ment psy-cho-mo-teur...

La dé-pres-sion se tra-duit par de la dé-va-lo-ri-sa-tion et de la cul-pa-bi-li-té qui me ron-gent de l'in-té-rieur il faut que ces deux é-lé-ments soient pré-sents pour qu'il y ait dé-pres-sion aus-si-tôt que...

Eczéma

L'ec-zé-ma est u-ne af-fec-ti-on de la peau sur-mon-tée par des zo-nes rou-ges pou-vant ap-par-aître au-tant chez l'a-dul-te que chez l'en-fant. Je suis u-ne per-son-ne hy-per-sen-si-ble.

Je n'ai pas ap-pris à m'ai-mer et, com-me je crains d'ê-tre bles-sé, je vis...

Endométriose

L'en-do-mé-trio-se est la for-ma-tion de frag-ments de mu-queu-se dans le l'ex-té-rieur de la pa-roi u-té-ri-ne.

El-le est re-liée au re-fus in-cons-cient de la ma-ter-ni-té ll ar-ri-ve sou-vent que la re-la-tion que j ai ou j ai eue a-vec ma mè-re ou 'hé-ri-ta-ge qu el-le m a lais-sé au-tant au ni-veau phy-si-que qu é-mo-tif soit en conflit a-vec ce que je suis et la pla-ce que je veux oc-cu-per dans ce mon-de...

Epine de Lenoir ou épine Calcanéenne

L'é-pi-ne de Le-noir ou cal-ca-né-en-ne est une ex-crois-san-ce os-seu-se; à la fa-ce in-fé-ri-eu-re du cal-ca-néum. Ce der-nier est un os qui for-me la sa-i-llie du ta-lon et l'ap-pui pos-té-ri-eur de la voû-te plan-tai-re.

Je ne sais trop d'où je viens et je ne sais trop où je m'en vais. U-ne cho-se est cer-tai-ne : je ne suis pas an-cré et je n'ai pas d'as-si-ses...

Etourdissements –Perte d'équilibre

Lors-que mon cer-veau se sent bous-cu-lé et dé-pas-sé par les si-tua-tions ou les é-vé-ne-ments il est ti-rail-lé dans tou tes les di-rec-tions en mê-me temps et perd son é-qui-li-bre mes i-dées sont é-par-pil-lées et je ne peux pas ré-flé-chir clai-re-ment la per te d'é-qui-li-bre ou l'é-tour-dis-se-ment sont as-so-ciés par fois à- l'hy-po-gly-cé-mie je man que de d...

Excès de poids

L'ex-cès de grais-se que mon corps em-ma-ga-si-ne en-tre mon ê-tre in-té-rieur et le mi-lieu ex-té-rieur m'in-di-que qu'in-cons-ciem-ment je cher-che je veux m'i-so-ler dans ma com-mu-ni-ca-tion a-vec l'ex-té-rieur ou en-co-re qu'il e-xis-te u-ne é-mo-tion ou un sen-ti-ment pri-son-nier i-so-lé à- l'in-té-rieur de moi que je ne veux plus voir par mon o-bé-si-té je cher-che u-ne for-me de pro-tec-tion que j'ac-cu-mu-le con-ti-nuel-le-ment dans...

Hypothyroïdie

L'hy-po-thy-roï-die-est-un-sous-fonc-tion-ne-ment-de-la-glan-de-thy-roï-de,-une-in-suf-fi-san-ce-thy-roï-dien-ne.-Les-cau-ses-phy-si-ques-sont:-un-dé-rè-gle-ment-du-sys-tè-me-im-mu-ni-tai-re,-une-des-truc-tion-de-la-thy-roï-de-par-une-thy-roï-di-te-a-vec-ou-sans...

Insomnie

L'in-ca-pa-ci-té à dor-mir cor-res-pond à u-ne pro-fon-de fra-yeur à s'a-ban-don-ner et à se lais-ser a-ller. Je-vis-de l'in-sé-cu-ri-té et je veux a-voir le con-trô-le sur tout ce qui se-pas-se dans ma vie. Tou-te-fois, quand je dors, mes "fa-cul-tés-men-ta-les" dor-ment aus-si-et je suis plus vul-né-ra-ble, car mes sens sont plus a-ler-tes et ou-verts à...

Léucemie

Leucémie

J'ai le can-cer du sang ou la leu-cé-mie lors-que mes glo-bu-les blancs pro-li-fè-rent de façon in-con-trô-lée.

Le can-cer du sang c'est la joie qui ne cir-cu-le pas li-bre-ment dans ma vie j'ai de la hai-ne en-fouie pro-fon-dé-ment en moi sou-vent di-ri-gée vers un de mes pa-rents je m'au-to dé-truis je re-fu-se de me bat-tre si je suis un en-fant at-teint de leu-cé-mie c'est que j'é-prou-ve...

Migraine

Migraine

La mi-grai-ne se ca-rac-té-ri-se par u-ne dou-leur in-ten-se qui af-fec-te ha-bi-tuel-le-ment un seul cô-té de la tê-te el-le sur-vient sous- for-me de cri-se et s'ac-com-pa-gne de nau-sées.

ma for-ce vi-ta-le en est ré-dui-te j'ai ten-dan-ce à- me re-ti-rer dans mon coin au lieu de par-ti-ci-per plei-ne-ment à- la vie les mi-grai-nes sont aus-si sou-vent as-so-ciées à- des trou-bles de vi-sion et de di-ges-tion je ne veux plus voir et je ne veux plus di-gé-rer ce qui se pas-se dans ma vie ce sont des an-gois-ses de la frus-tra-tion fa-ce à...

Stress

Le–s-tress est u-ne ré-pon-se d'a-dap-ta-tion fa-ce à un é-vé-ne-ment, u-ne si-tua-tion, un dan-ger, réel ou i-ma-gi-nai-re. La ca-pa-ci-té de s'a-dap-ter dé-pend de dif-fé-rents fac-teurs : tou-te si-tua-tion qui crée une de-man-de plus gran-de à mon or-ga-nis-me m'a-mè-ne à vi-vre du -stress, qui se chan-ge en dé-tre-sse si vé-cue de fa-çon ex-trê-me-ment for-te. Le -stress peut ê-tre...

Syndrome de Cushing

Conséquence d'une surproduction d'une hormone (corticoïde) des glandes surrénales, les principaux symptômes du syndrome de Cushing sont l'obésité localisée à la face, au cou et au tronc (bosse de bison), de l'hypertension artérielle, des vergetures, une pilosité excessive, de l'atrophie musculaire avec asthénie (faiblesse) etc.

Il existe alors un ...

Syndrome de Gougerot-Sjögren

Le-syn-dro-me-de-gou-ge-rot-sjö-gren-ap-pe-lé-en-co-re-syn-dro-me-sec-est-u-ne-pa-tho-lo-gie-chro-ni-queau-toim-mu-ne-les-ma-la-dies-au-toim-mu-nes-sont-dues-à-u-nehy-pe-rac-ti-vi-té-du-sys-tè-meim-mu-ni-tai-re-à-l-en-con-tre-de-sub-stan-ces-ou-de-tis-sus-qui-sont-nor-ma-le-ment-pré-sents-dans-l-or-ga-nis-me-la-pré-do-mi-nan-ce-fé-mi-ni-ne-de-la-ma-la-dieest-très-net-te-à-des-cas-et-sur-tout-a-près-la...

Tristèsse

La tris-tes-se se dé-fi-nit com-me un é-tat na-tu-rel de cha-grin de mé-lan-co-lie il est im-por-tant de se rap-pe-ler que tout ce qui ne s'ex-pri-me pas s'im-pri-me u-ne tris-tes-se non ex-pri-mée peut a-me-ner à- un trou-ble de pou-mon u-ne tris-tes-se pro-fon-de peut a-me-ner à- de-ve-nir dia-bé-ti-que c'est mon corps tout en-tier qui re-fu-se la joie de vi-vre je ne mets mon at-ten-tion que sur...

Peur

La-peur-est-u-ne-crain-te-ou-u-ne-ap-pré-hen-sion-que-j'é-prou-ve-fa-ce-à--un-dan-ger-réel-ou-i-ma-gi-nai-re-lors-qu-j'ai-peur-mon-cœur-bat-la-cha-ma-de-je-de-viens-ten-du.

La-peur-prends-pla-ce-à-l'in-té-rieur-de-moi-lors-que-je-me-sens-in-quiet-peu-sûr-de-moi-dé-cou-ra-gé...

Polyarthrite rhumatoïde

La  po-ly-ar-thri-te rhu-ma-to-ï-de ou chro-ni-que é-vo-lu-ti-ve est une in-flam-ma-ti-on por-tant si-mul-ta-né-ment sur plu-si-eurs ar-ti-cu-la-tions. Le sys-tè-me im-mu-ni-tai-re est si ma-la-de qu'il com-men-ce à s'au-to-dé-tru-ire, s'at-ta-quant au tis-su con-jonc-tif des ar-ti-cu-la-tions (col-lagène), si bien que le ris-que d'u-ne in-fir-mi-té gé-né-ra-li-sée a-vec de la dou-leur et du gon-fle-ment ar-ti-cu-lai-re est pos-si-ble.

C'est car-ré-ment une at-ta-que de mon pro-pre moi, tel-le-ment les for-tes é-mo-tions de ran-cu-ne et de dou-leur n'ar-rivent pas à s'ex-pr-imer. La po-ly-ar-thri-te rhu-ma-to-ï-de est re-liée à un...

Urticaire

L'ur-ti-cai-re se ca-rac-té-ri-se par l'ap-pa-ri-tion de pla-ques rou-ges sur dif-fé-ren-tes par-ties du corps. Cel-les-ci, lé-gè-re-ment bom-bé-es, pro-vo-quent de vi-ves dé-man-geai-sons. L'ur-ti-cai-re pro-vi-ent, se-lon le cas, d'u-ne in-to-xi-ca-tion a-li-men-taire, liée à la pri-se de cer-tains mé-di-ca-ments ou au-tres subs-tan-ces, mais cet é-tat peut s'ag-gra-ver a-vec le stress et les ten-sions.

Il se peut que je me sen-te...

Prenez rendez-vous ici

LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram